Le parcours de Billy, de l'intérim au CAP plâtrier-plaquiste

Après avoir arrêté un CAP dans la vente, Billy a enchaîné les petits boulots pendant 8 ans. "Je pensais rester en intérim toute ma vie, j’étais déçu", explique-t-il. Un jour, un plâtrier plaquiste lui fait confiance et le prend en CDD. "Ça a tout déclenché." Avec l’aide du Fongécif, Billy reprend une formation dans ce domaine. "Aujourd’hui, je suis motivé, tout va bien pour moi."

Haut de page